Immort’L – Le moderne

Sous le pont Mirabeau, au-dessus de la Seine, Où chaque parisien y passe promptement, Sans penser au poème le rendant monument, De la belle Paris, faut-il qu'ils s'en souviennent ?

Immort’L – Le voyageur

Comment boire son thé sans penser au roman, Et ce passage clef (Margaux) quel doux supplice, De connaitre un voyage et cela comme Ulysse, Parmi les temps perdus des jours adolescents;

Immort’L – Le précurseur

De cette belle langue ainsi que tes poèmes, Tu montras l'importance à travers tes travaux, Car grec comme latin, sont tous deux ses rivaux, Mais seul le beau français la littérature aime.

Immort’L – L’exilé

Ton unique défaut fut d'écrire en latin, Cette littérature est certes magnifique, Mais depuis le français à pris rôle mythique, D'amener l'art d'écrire sur le mont Palatin.

Yéléna Matuziak, la jeunesse pour le changement

Conception n'étant pas un journal politique, cet entretien n'a pas pour objectif de favoriser une idéologie plutôt qu'une autre, la rubrique Jeunes Entrepreneurs sert simplement à montrer les talents que réserve la nouvelle génération, quelque soit leur choix de carrière. Cela étant dit, nous vous présentons désormais la suite du parcours de Yéléna Matuziak et les idées qu'elle prévoit défendre pour les prochaines élections du 26 Mai 2019.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑