La crème #5 – La pièce ultime

Au commencement il n’y avait rien, vint ensuite l’Homme et vint enfin l’art. Bienvenue dans La Crème, la chronique littéraire qui abordera le thème de l'art de la scène, et aujourd'hui, comme dit au premier épisode, découvrez le créateur de la plus célèbre pièce jamais écrite.

Bienvenue au Flore

Le Café de Flore est un café-restaurant parisien établi au sein du quartier de Saint-Germain-des-Prés, dans le VIème arrondissement de la capitale. Non loin du quartier latin et voisin des Deux Magots, l’établissement germanopratin incarne le bistrot à la française par excellence dans lequel intellectuels et représentants du tout-Paris littéraire, philosophique et artistique aimaient à se retrouver.

Confession d’une Métisse

Définition du métissage : mélange de deux ou plusieurs origines différentes. Cependant, la plupart du temps, on qualifie de « métis » le fruit de l'union entre une personne noire et une personne blanche, ce qui, je vous l'accorde, est très réducteur. Malgré tout la définition reste difficile à établir, même pour les personnes concernées.

Le laid c’est le beau

En ces jours de grands rassemblements nationaux derrières les écrans, il est normal que l'actualité ne puisse qu'être orientée sur l'événement le plus important de l'année à savoir la coupe du monde de football. Alors que cette période devrait être le symbole d'unité et de patriotisme, certaines personnes ne le voit malheureusement pas de cet avis.

Johann Huber, maitre en art oratoire

Johann Huber, sacré lauréat du concours Fleur d'Eloquence 2018, est un des rares étudiants réussissant à allier un attrait pour la science et l'art. Actuellement en quatrième année à Polytech Sorbonne, ce dernier est aussi comédien au sein du Conservatoire W.A. Mozart en option théâtrale. Après trois tours d'épreuves, s'entendant sur un mois et demi, le jeune Johann prouva ses talents d'orateur et d'écrivain qui convainquirent le jury à lui attribuer le titre prestigieux de "maître en art oratoire".

Clignancourt entraîne Malesherbes dans sa chute

Ce mercredi 11 Avril 2018, les étudiants de Clignancourt prirent d'assaut le centre universitaire Malesherbes dans le but de le forcer à rentrer en blocus. Eux qui prônent la démocratie, il est étonnamment drôle de les voir obliger des personnes à les rejoindre dans leur combat.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑